ASSOCIATION DES POPULATIONS DES MONTAGNES DU MONDE ASSOCIATION DES POPULATIONS DES MONTAGNES DU MONDE ASSOCIATION DES POPULATIONS DES MONTAGNES DU MONDE ASSOCIATION DES POPULATIONS DES MONTAGNES DU MONDE ASSOCIATION DES POPULATIONS DES MONTAGNES DU MONDE

L'APMM en 4 questions 

Comment est née l'APMM ?

L'APMM est née du premier Forum mondial de la montagne qui s’est tenu à l’UNESCO (Paris) et à Chambéry (Savoie) en juin 2000 à l'initiative de l'Association nationale des élus de la montagne (ANEM) et de la ville d'accueil. A l'issue du Forum qui a réuni 70 pays et 900 participants, il a été décidé de créer une association mondiale des populations de montagne pour faire entendre la voix des montagnards et l’expression de leur volonté.

Les grandes dates de l'APMM

Juin 2000 : Forum International de la Montagne (1ère Rencontre des populations des montagnes du monde) : Unesco (Paris) et Chambéry (Savoie)
Avril 2001 : Rédaction des statuts de l’APMM constituée en 3 collèges
1er semestre 2002 : Rencontre régionale himalayenne des populations de montagne -Yuksam – Inde
Août 2002 : Rencontre régionale andine des populations de montagne – Achocalla – Bolivie organisée par CICDA Bolivie et l’APMM
Août 2002 : participation à la préparation du Sommet Mondial du Développement Durable – Johannesburg – Afrique du Sud
Septembre 2002 : 2ème rencontre des populations des montagnes du monde et 1ère Assemblée générale constitutive de l’APMM – Quito - Equateur : constitution d’un bureau international composé de représentants d’une vingtaine de pays ; élaboration commune de la Charte des populations des montagnes du monde
Novembre 2002 : participation au Sommet Mondial de la Montagne organisé par l’ONU dans le cadre de l’Année Internationale de la Montagne – Bichkek – Kirghizstan
Septembre 2003 : Bureau International à Ispoure – Pays basque – France : adoption de la Charte des populations des Montagnes du Monde
Décembre 2004 : Bureau international à Turin – Région Piémont – Italie : proposition d’une conférence ministérielle internationale sur la montagne

Qui sommes-nous ?

Aujourd'hui, l’APMM est présente dans plus de 70 pays, sur quatre continents. Elle est organisée en associations régionales ou nationales selon les grandes régions de montagne du monde : Europe, Amérique andine, Afrique centrale et de l’Est, Asie centrale, Himalaya, Asie du sud-est.

Afin de mieux représenter l’ensemble des forces vives de la montagne, l'APMM est composée de trois collèges :

  • 1er collège : élus, représentants des collectivités ou communautés, et des autres formes d’institutions locales des pays de montagne
  • 2ème collège : ONG, associations issues de la société civile, groupements socioprofessionnels, entreprises artisanales ou industrielles, etc.
  • 3ème collège : personnalités qualifiées (scientifiques, chercheurs ou experts qui travaillent aux côtés des populations de montagne) et toute personne qui s’intéresse aux problématiques internationales de la montagne.

Le Bureau Exécutif est composé des responsables et représentants des continents. Il est chargé de coordonner les actions engagées sur le terrain et celles conduites par les groupes de travail au niveau international. Il définit et met en œuvre les stratégies de l’APMM et veille à l’enracinement de son réseau.
L’équipe administrative, basée à Paris, est composée d’un Directeur Général assisté d’une équipe restreinte.

Quels sont les objectifs de l'association ?

Trois motivations majeures fondent la démarche de l’APMM :

  • faire entendre la montagne dans le concert international et au niveau de chacun des pays et des continents
  • organiser l'échange et la coopération Nord-Sud et Sud-Sud entre territoires et populations de montagne pour mettre en commun connaissances, moyens et expériences
  • soutenir et amplifier les initiatives locales des membres et partenaires de l’association

Quelles sont les positions que défend l'APMM dans le monde ?

L'APMM se bat pour un développement équitable et durable qui assure la pérennité de l'identité montagnarde. Elle compte atteindre cet objectif par la mise en œuvre de la Charte des populations des montagnes du monde. Cette Charte propose :

  • un développement harmonieux fondé sur une exploitation maîtrisée de leurs ressources par les populations
  • la reconnaissance des droits des populations de montagne dans la gouvernance locale de leurs territoires avec le souci d’améliorer leurs conditions de vie et de favoriser leur développement
  • un accès équitable aux biens sociaux, services et équipements,
  • le respect et la mise en valeur des identités, cultures et spécificités de la montagne

APMM à la COP22

Contactez-nous